L'info est tombée il y a quelques jours, Cocorico ... c'est MICHEL GONDRY, le réalisateur français présent dans la sélection en 2001 avec Human Nature , en 2008 avec son triptyque Tokyo ! au Certain Regard, et en 2009 hors compétition avec le portrait documentaire L’épine dans le cœur, qui présidera, cette année, le jury des courts métrages et de la Cinéfondation, succédant à Atom Egoyan, Hou Hsiao Hsien, Martin Scorsese ou John Boorman. Michel Gondry, également vidéaste et musicien, a esquissé en sept longs métrages, quelques courts et soixante-dix clips musicaux une œuvre profondément originale, teintée d’onirisme et d’utopie. Oscar du meilleur scénario en 2004, Eternal Sunshine of the Spotless Mind fut suivi en 2006 de La Science des rêves, puis de Be Kind, Rewind (Soyez sympas, rembobinez) en 2008. The Green Hornet (Le Frelon vert), actuellement sur les écrans français depuis janvier 2011, est à ce jour son plus grand succès en salles. Le cinéaste vient d’ouvrir au Centre Georges Pompidou à Paris, son « Usine de films amateurs », tout à la fois studio de création et atelier de bricolage, où chacun peut réaliser un film court en trois heures. Cet illusionniste surdoué, à l’imaginaire généreux, décernera avec son équipe les trois prix de la Cinéfondation le vendredi 20 mai avant de remettre la Palme d’Or du court métrage au cours de la cérémonie du Palmarès le 22 mai 2011.